Panier Réservé pour 00:00min

Blauer Portugieser

Le portugais bleu commença à être populaire au XIXe siècle, et ce notamment en Allemagne. Après que l’industriel et banquier Johann von Fries a planté le portugais bleu dans son vignoble en 1772, le cépage fut introduit Outre-Rhin par Johann Philipp Bronner en 1840.

En savoir plus
Blauer Portugieser
Catégorie
Pays
Région
Cépage
Meilleurs résultats
Chardonnay (29) Merlot (26) Syrah (22) Grenache (19) Sauvignon Blanc (18)
De A à Z
Aglianico (3) Barbera (2) Blaufränkisch (1) Bobal (1) Bourboulenc (1) Cabernet Franc (7) Cabernet Sauvignon (17) Carignan (4) Cariñena (1) Chardonnay (29) Chenin Blanc (4) Cinsault (7) Clairette (1) Colombard (1) Cortese (1) Corvina (4) Corvinone (2) Counoise (2) Encruzado (1) Furmint (1) Gamay (2) Garnacha (5) Glera (2) Graciano (3) Grauburgunder (3) Grenache (19) Grenache Blanc (2) Grenache Gris (1) Grüner Veltliner (2) Loureiro (1) Macabeo (1) Magliocco (1) Malbec (8) Malvoisie (1) Marsanne (1) Mauzac (1) Mazuelo (1) Merlot (26) Molinara (1) Montepulciano (2) Moscato Bianco (1) Mourvèdre (12) Müller-Thurgau (3) Muscadelle (1) Muscat (1) Nebbiolo (5) Negroamaro (1) Nero d'Avola (2) Nero di Troia (2) Palomino Fino (1) Parellada (1) Petit Verdot (5) Petite Syrah (2) Picpoul (1) Piedirosso (3) Pinot Grigio (1) Pinot Meunier (6) Pinot Noir (14) Pomme (1) Primitivo (6) Riesling (10) Riz Yamada Nishiki (1) Rolle (2) Rondinella (3) Roussanne (3) Sangiovese (11) Sauvignon Blanc (18) Scheurebe (1) Sémillon (4) Shiraz (7) Silvaner (1) Spätburgunder (5) Syrah (22) Tannat (2) Tempranillo (9) Tibouren (1) Tinta Barocca (1) Tinta de Toro (3) Torrontés (1) Touriga Nacional (1) Trebbiano di Lugana (1) Vaccarese (2) Viognier (4) Weißburgunder (3) Xarel-lo (1) Xinomavro (1) Zinfandel (2)
Style
Accord Mets & Vin
Domaines
Prix
Aucun filtre choisi
0 Produits

Vins à partir de Blauer Portugieser

Le portugais bleu commença à être populaire au XIXe siècle, et ce notamment en Allemagne. Après que l’industriel et banquier Johann von Fries a planté le portugais bleu dans son vignoble en 1772, le cépage fut introduit Outre-Rhin par Johann Philipp Bronner en 1840. Celui-ci tenait une pharmacie dans la ville de Wiesloch dans le Baden-Wurtemberg. Outre son activité en tant que pharmacien, il dirigeait une école spécialisée où il cultivait plus de 400 variétés de cépages. Il essayait différentes tailles de vignes sur les 100 000 ceps qu’il cultivait. Il donna ensuite des ceps de portugais bleu aux vignerons de la région et c’est ainsi que le cépage s’est étendu dans la région de Bade et dans d’autres régions viticoles. Aujourd’hui, on cultive le portugais bleu dans un certain nombre de zones viticoles allemandes. Il est d’ailleurs le troisième cépage rouge le plus important dans le pays après le pinot noir et le dornfelder et le huitième si l’on prend en compte les cépages blancs. Les plus grandes régions de plantation de ce cépage se trouvent dans les régions du Palatinat et de Hesse Rhénane mais il est également très apprécié dans l’Ahr. Outre l’Allemagne, il est très répandu également en Autriche (pays supposé être le foyer du cépage), où il est présent dans toutes les zones viticoles, notamment dans la région de Weinviertel. Il est également planté dans la vallée de Kamp et dans les régions thermales autrichiennes. En dehors de l’Autriche et de l’Allemagne, on le trouve aussi en France et dans quelques pays européens comme la Hongrie, la Croatie et la Slovénie. Le portugais bleu est un cépage en général peu capricieux. Il ne supporte en revanche pas les sols compacts et riches en éléments nutritifs, et encore moins les sols trop humides. Il prospère au mieux sur des sols arides, avec peu d’éléments nutritifs qui favorisent un bon drainage. Les sols les plus appropriés sont donc les sols sableux. Un autre avantage de ce cépage est qu’il est peu vulnérable aux maladies de la vigne, et les vignerons doivent être attentifs seulement pendant les gels d’hiver.