Panier Réservé pour 00:00min

Donnafugata

Passionnés de culture et amoureux du vin

Le domaine italien Donnafugata peut se targuer d’avoir une riche et longue tradition puisqu’il existe depuis maintenant plus de 170 ans. Pourtant, il faudra attendre 1983 et les décisions prises par Gabriella et Giacomo Rallo pour voir naître ce qui devait bientôt devenir un modèle de réussite. Cette année-là, le duo entame une expansion de l’entreprise et la guide dans sa période moderne. Ils agrandissent l’ancienne exploitation familiale bâtie en 1851 à Marsala sur la côte occidentale de la Sicile en construisant un nouveau chai à Contessa Entellina, à environ cent kilomètres à l’intérieur de l’île. C’est là que commence l’histoire contemporaine de la maison Donnafugata !

En savoir plus
Portrait de famille au vert : Giacomo, Gabriella, Antonio und Josè Rallo
Collage du domaine Donnafugata : vignes en Sicile, cave à vin historique à Marsala

Informations sur le domaine

  • Italie
  • Sicile
  • Environ 20 différents cépages, parmi lesquels des cépages autochtones (nero d’avola, frappato, nerello cappuccio, nerello mascalese, carricante, zibibbo (muscat d’alessandria)) et internationaux (petit verdot, syrah, merlot, cabernet sauvignon, chardonnay)

Robert Parker's Wine Advocate
« Je pense que la 'renaissance du vin sicilien', qui a commencé à la fin des années 1990, a pour origine les vendanges nocturnes du domaine Donnafugata. La famille Rallo, dont le frère et la sœur Antonio et Josè, a éveillé l’attention d’un public international sur les vins de Sicile. Leurs 'vendanges nocturnes' étaient une action médiatique au niveau des relations publiques et un véritable coup de génie, lequel a servi à souligner le changement psychologique de la Sicile, qui s’éloigne de la production de vin en masse pour s’orienter vers la qualité. Je suis persuadée qu’il s’agit de l’un des événements les plus importants dans la chronologie de l’histoire moderne de l’œnologie sicilienne. » – Monica Larner

Gambero Rosso
« La culture œnologique sicilienne doit énormément à feu Giacomo Rallo, un personnage cultivé, brillant et clairvoyant, qui a fondé avec son épouse cette entreprise viticole prestigieuse renommée dans le monde entier. Il a en effet prouvé que la tradition, la modernité, l’innovation et le respect du terroir, sans oublier de hautes valeurs éthiques, peuvent coexister. Sa veuve et ses enfants Antonio et Josè poursuivent aujourd’hui son œuvre et produisent actuellement des vins profonds et complexes... »

Bibenda
« Donnafugata, un domaine symbolique pour la viticulture sicilienne, est depuis toujours marqué par un caractère dynamique et expansif, lequel se révèle au grand jour dans la recherche continue et passionnée de nouvelles terres et de nouvelles possibilités de développement. Citons quatre sites fondamentaux : Pantelleria, Contessa Entellina, Vittoria et Etna, à partir desquels une gamme de vins de haute qualité sous le signe du terroir voit le jour, tout en reflétant l’âme de cette région à la perfection. »

Collage : le domaine Donnafugata, les frères et sœurs Antonio et Josè, travaillant au vignoble.

Donnafugata

Le nouveau chai se trouve sur des sols historiques : la légende raconte que Marie-Caroline d’Autriche, reine (Donna) de Naples et de Sicile, aurait trouvé en ces lieux protection pendant sa fuite (fugata) lors de la prise de pouvoir par Joseph Bonaparte, frère aîné de Napoléon Ier, en 1806. Cela explique le nom du domaine, ainsi que son logo : un visage de femme aux cheveux ondulés. Avec cette nouvelle zone viticole, la vision de Donnafugata s’est élargie. La production du vin liquoreux Marsala a été immédiatement limitée. De nouveaux cépages ont été plantés, lesquels ont permis une gamme de styles de vins impressionnante. Des vins rouges, rosés, blancs secs et des effervescents constituent la collection, ainsi que le célèbre vin doux insulaire Passito di Pantelleria.

Aujourd’hui, l’exploitation familiale possède 410 hectares dans toutes les régions viticoles importantes de Sicile : Contessa Entellina (285 ha), île volcanique Pantelleria (68 ha), Vittoria dans le sud-est de l’île (36 ha) et zone volcanique Etna (21 ha). Le siège historique de Marsala ne dispose pas de vignobles sur place : on s’y concentre sur l’élevage des vins. Dans le chai ancestral, avec sa cour intérieure ombragée, sont élevés les raisins de Contessa Entellina et de Pantelleria, soit en cuves inox et en béton, soit en fûts de bois selon les souhaits des vignerons. 20 types de fûts de bois sont disponibles, le chêne français est favorisé. À l’heure actuelle, le Marsala n’est plus produit. La gamme du domaine Donnafugata s’étend de vins pour tous les jours aux vins de haute qualité ainsi qu’aux cuvées parcellaires. Parmi les plus célèbres, citons les fleurons 'Mille e una Notte', un vin rouge à base du cépage nero d’avola, le vin doux 'Ben Ryé', ainsi que le vin rouge de niveau Cru 'Fragore Montelaguarda' en provenance des vignobles situés sur les versants du volcan Etna.

La maison Donnafugata dispose également d’un encépagement impressionnant. 20 cépages sont cultivés : de l’ansonica au zibibbo pour les variétés locales, du cabernet sauvignon au viognier pour les raisins internationaux. Les variétés vedettes se mélangent à des variantes spécifiques. Pour les raisins blancs, nous y trouvons l’ansonica, le catarratto, le chardonnay, le grillo, le grecanico, le fiano, le petit manseng, le sauvignon blanc et le viognier. Pour les rouges, le nero d’avola, le cabernet sauvignon, le merlot, la syrah, l’alicante bouchet, le petit verdot, le pinot noir et le tannat répondent présents à l’appel. Dans ce contexte, les différentes parcelles en possession de Donnafugata proposent des conditions variées pour les cépages et sont en même temps un symbole du paysage viticole dynamique de Sicile.

Contessa Entellina

Fondée en 1983, la maison Contessa Entellina est le cœur de Donnafugata du point de vue des cépages. 17 variétés y prospèrent sur des sols vallonnés riches en argile avec une haute teneur en calcaire. Les importantes différences de températures entre le jour et la nuit et les parcelles jusqu’à 600 mètres d’altitude rafraîchissent la chaleur méditerranéenne estivale et garantissent que les raisins conservent suffisamment d’acidité et mûrissent pour développer leurs beaux arômes. Les dix vignobles se différencient légèrement par rapport à leur micro-climats et proposent des conditions parfaites à tous les cépages. Le symbole de cette abondance est la cuvée 'Tancredi', composée principalement de nero d’avola et de cabernet sauvignon. Il s’agit de l’emblème du domaine Donnafugata. Les terres comprennent également neuf hectares d’oliveraies, à partir desquelles une excellente huile d’olive est produite.

Pantelleria

La maison Donnafugata s’est intéressée en 1989 à l’île volcanique de Pantelleria. Le climat y est aride, avec des vents maritimes rafraîchissants. L’île se trouve plus près de l’Afrique que de la Sicile. Seul le cépage blanc fort aromatique zibibbo (muscat d’Alexandrie) y est cultivé. Sa culture est complexe et demande beaucoup d’efforts. Les vignobles sont plantés selon la méthode Alberello (de manière arbustive) sur des petites terrasses bordées de murs en pierre sèche de lave. Les ceps, dont les plus anciens sont centenaires, poussent individuellement dans des cuvettes naturelles, lesquelles les protègent contre les vents souvent violents. Le rendement est bas, mais les raisins sont très aromatiques. Ceci constitue la base pour le rare et célèbre vin doux Passito di Pantelleria 'Ben Ryé', dont les notes de miel, d’abricot et de noix impressionnent. Pour la méthode Passito, les baies vendangées à la main sèchent sur des grilles de bois pendant quelques semaines avant de fermenter.

Vittoria

Les vignobles situés sur la côte Sud-Est de la Sicile à Vittoria sont relativement récents : Donnafugata y a acheté des terres en 2016 seulement. Les deux variétés rouges frappato et nero d’avola y prospèrent sur un terroir composé d’argile et de tuf calcaire. Le duo se sent très bien dans ce climat méditerranéen chaud, lequel est fort heureusement tempéré par les brises maritimes. Le cépage vedette de Sicile, le nero d’avola, et le raisin autochtone frappato sont les deux seules variétés autorisées pour la cuvée produite à Cerasuolo di Vittoria, l’unique DOCG de l’île (dénomination d’origine contrôlée et garantie) qui représente le niveau de qualité le plus élevé de la viticulture italienne. Comme la cuvée Donnafugata 'Floramundi', ces vins sont fruités et élégants. Le frappato rouge leur apporte des notes juteuses de fraise et une fraîche acidité et il est conseillé de les déguster dans leur jeunesse.

Etna

À l’extrémité orientale de la Sicile se trouve l’Etna, le plus grand volcan actif d’Europe, avec des sols logiquement volcaniques et riches en minéraux. Des vignes y prospèrent, dont les plus hautes, à 1 000 mètres d’altitude, fournissent les raisins pour des vins dits 'de climat frais'. Les cépages de prédilection de la DOC Etna sont les variétés locales nerello cappuccio et nerello mascalese. Leurs cuvées sont si élégantes qu’on les nomme le pinot noir sicilien. Elles ont provoqué une renaissance de la viticulture sicilienne après le tournant du millénaire et ont à nouveau placé l’île méditerranéenne sur les listes de vins internationales. En 2016, le domaine Donnafugata y a acheté des parcelles sur la face Nord du volcan, à environ 750 mètres d’altitude. Typique de cette région : des vins rouges sont produits à partir de nerello cappuccio et mascalese et les vins blancs frais à partir du raisin local carricante.

La richesse de la Sicile

Donnafugata s’est forgé une belle réputation grâce à des méthodes de travail écologiques qui s’inscrivent dans une logique de viticulture durable. De fait, une grande partie de l’électricité utilisée est fournie par de l’énergie solaire. En outre, le domaine publie depuis 2000 une déclaration environnementale dans le cadre de l’EMAS (Eco Management and Audit Scheme), avec laquelle un inspecteur indépendant mesure et analyse régulièrement les répercussions de l’entreprise sur l’environnement. De plus, afin de réduire l’érosion des sols, environ 40 kilomètres de murs secs en pierre de lave ont été restaurés au cours des dernières années. Depuis 2014, les étiquettes de chaque bouteille présentent les informations relatives au volume de carbone requis pour la production.

La propriété s’engage aussi sur le plan culturel. Elle organise des concerts de jazz, fait faire ses étiquettes par des artistes et propose des visites historiques de la région. Aujourd’hui, Gabriella dirige le domaine avec ses deux enfants Josè et Antonio. Nous vous recommandons vivement d’aller faire un tour au domaine : vous y serez en effet accueillis les bras ouverts par le frère et la sœur Antonio et Josè Rallo, des vignerons souriants et très sympathiques. Quiconque souhaite découvrir la richesse de la Sicile doit impérativement goûter les vins signés Donnafugata !