Shopping-cart icon
Commandez franco de port dès 9 bouteilles ou 150 € d’achat
Panier Réservé pour 00:00min
Curtis Nova vins magiques au nom legendaire
Curtis Nova Primitivo
Curtis Nova Primitivo 5+1
Curtis Nova 2 + 2 + 2
Gavi
Pinot Grigio
Legende et Magie

Curtis Nova - La légende

S'intéresser aux origines du nom Curtis Nova, c'est un peu comme ouvrir un livre d'histoire. On voyage à travers différentes époques, des Romains à l'empereur du Saint-Empire romain germanique Otton I (surnommé Otton le Grand) sans oublier de passer par l'histoire de la noblesse italienne avec la famille Otbertiner. Curtis Nova, que l'on pourrait traduire par « nouvelle cour » ou « nouvelle colonie », tire son nom de Novi Ligure, une petite ville de la province italienne d’Alexandrie dans le Piémont. C'est ici que le domaine Bollina possède plusieurs vignobles. Et ainsi est né le nom de Curtis Nova.

Des racines romaines

L'histoire hésite un peu mais, il est très probable qu'au départ, tout commence par la fondation d'une simple colonie romaine dans les environs de la ville romaine Libarna, Novi Ligure. Après la fin de l'Empire Romain d'Occident, la ville est annexée par Marca Obertenga, jusqu'à ce qu'elle soit offerte au monastère de San Salvatore di Pavia par l'empereur Otto I et devienne ensuite un château. Dès 1529, la ville appartient alors à la République de Gênes et en 1805, elle est annexée par l’Empire Français. Après le Congrès de Vienne de 1815, la ville fut annexée au Royaume de Piémont-Sardaigne et fait aujourd'hui partie de la République d'Italie.

Curtis Nova - Des vins magiques

Ce nom historique est signe de défi. Riche d'une telle histoire, le viticulteur et œnologue Andrea Bernardini entend bien allier tradition et modernité. Et l'on retrouve cela dans les vins de l’appellation Curtis Nova. Bernardini s'intéresse aux régions et à leurs cépages sans jeter par la fenêtre les vieilles traditions. Son crédo : modernité oui, mais surtout authenticité !

Moons
Interview Andrea Bernardini

Monsieur Bernardini, le projet Curtis Nova c’est l’histoire d’un nom historique avec des méthodes modernes, comment avez-vous réussi ce pari ?

Les innovations ne peuvent pas être ignorées à long terme, tout comme ce qui fait l’histoire. C’est pourquoi cela me semble important de penser nos traditions avec un regard nouveau. Il faut savoir profiter du savoir-faire qui nous a permis de transformer les vignes que nous cultivons avec soin et de la meilleure façon sans perdre de vue nos racines. Par ailleurs, le savoir nous pousse à ce que chaque vendange, chaque millésime et chaque vin soit unique. Par conséquent, nous devons constamment nous améliorer pour atteindre le meilleur résultat possible. Avec le projet Curtis Nova, nous souhaitons justement allier tradition et innovation.

Existe-t-il une philosophie ‘Curtis Nova’ ?

J’aimerais commencer par citer Jean Arlott, un talentueux sommelier : « Le vin est une des grandes réussites de l’homme : transformer un fruit périssable en quelque chose de permanent. » Je pense que le vin est un exceptionnel moyen de communication, une chance, une émotion, un sentiment, qui transmet un peu de nous-mêmes. Un bon vin peut cela et, c’est l’objectif que l’on se fixe à chaque fois.

Quand êtes-vous satisfait d’un vin Curtis Nova ? Que doit posséder un vin au label Curtis Nova ?

Fondamentalement, trois choses : une pureté olfactive stricte, au palais le vin doit être doux mais en même temps dynamique, enfin et surtout, prendre du plaisir à le boire.

Retrouvez l'interview dans son intégralité ici.

Winery La Bollina
La Bollina quote
La Bollina Winery
Exclusive