Panier Réservé pour 00:00min

Haut-Médoc 2012

Château Sociando-Mallet

grapes-default-small Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc

Une pluie de bonnes notes et un coup de cœur du sévère Guide Hachette, voilà qui ne nous surprend pas ! Sociando-Mallet, c’est la référence du Haut-Médoc discret et très bien fait, loin des classements mais à boire dès maintenant !

34,90 € PCC
28,90 €*
38,53 € / Litre
Livraison prévue Entre 2 et 5 jours

Avis des experts

2
3
Guide Hachette des Vins
2/3 Étoiles

« 2010, 2011, 2012, une belle série de coups de cœur pour le domaine, qui propose à nouveau un superbe vin, parfaitement typé par sa finesse toute médocaine. Le bouquet marie harmonieusement le fumé, le café et les fruits frais (cassis). Au palais, on retrouve la même complexité et une belle progression des saveurs, fruitées et épicées. La structure tannique se révèle à la fois douce et soyeuse, fine et serrée, et la finale longue et élégante. Du fruit, de la matière, de la charpente, du terroir, tout y est. »

17
20
Gault&Millau France
17/20 Points

« Chez Sociando, on a choisi de privilégier la finesse et le caractère floral pour ce millésime. Tout en élégance et en équilibre plutôt qu’en puissance, il se conclut par une belle fraîcheur en finale. »

Notes de dégustation

Bienvenue au Château Sociando-Mallet ! Il s’agit d’un des Haut-Médoc les plus connus des critiques, mais aussi des amateurs avertis du monde entier. Pour preuve, s’il en faut, la série de coups de cœur du Guide Hachette : 2010, 2011 et… 2012 ! La Revue du Vin de France et consorts en pensent eux aussi beaucoup de bien et nous ne pouvons que confirmer !

La robe à la teinte violine, délicate et brillante ; le nez, élégant et concentré, offrant beaucoup de fruits rouges bien mûrs alors qu’en arrière-plan se devine une jolie minéralité. En bouche, la distinction qui se révèle est à couper le souffle ! Alliant densité, concentration et fraîcheur, c’est une cuvée à ne manquer sous aucun prétexte !

Pensez à l’ouvrir une heure avant de prendre votre premier verre, sur un pigeon cuit en deux façons par exemple, c’est redoutable !

Critiques et notes

Guide Hachette : Coup de cœur et 2 étoiles ‘Vin remarquable’

« 2010, 2011, 2012, une belle série de coups de cœur pour le domaine, qui propose à nouveau un superbe vin, parfaitement typé par sa finesse toute médocaine. Le bouquet marie harmonieusement le fumé, le café et les fruits frais (cassis). Au palais, on retrouve la même complexité et une belle progression des saveurs, fruitées et épicées. La structure tannique se révèle à la fois douce et soyeuse, fine et serrée, et la finale longue et élégante. Du fruit, de la matière, de la charpente, du terroir, tout y est. »

Gault & Millau : 17 / 20

« Chez Sociando, on a choisi de privilégier la finesse et le caractère floral pour ce millésime. Tout en élégance et en équilibre plutôt qu’en puissance, il se conclut par une belle fraîcheur en finale. »

La Revue du Vin de France : 16,5 / 20 & 2 étoiles ‘Très grand domaine doté de terroirs fabuleux’

À propos du vin : « Privilégiant la fraîcheur, le Château avait opté pour des vendanges assez précoces. Une grande partie des raisins a donc été rentrée avant les pluies importantes. Le vin se révèle tendre et souple, avec une bouche tendue, un fruit très croquant et acidulé, très gourmand. Il prendra du volume à l’élevage. »

À propos du domaine : « Le public a depuis longtemps consacré ce cru pourtant absent de tout classement officiel. Il suffit en effet de déguster tous les vins, produits depuis vingt-cinq ans, pour se rendre compte à quel point le terroir de Sociando-Mallet, constitué de graves de même nature que celle de Montrose ou Latour, figure parmi les meilleurs. Homme raisonnable et visionnaire, Jean Gautreau y a posé ses valises en 1969, et a hissé progressivement son cru au sommet de la qualité – à tel point que l’on compare volontiers aujourd’hui Sociando-Mallet aux meilleurs seconds crus classés du Médoc. »

Bettane & Desseauve : 16,5 / 20

« Très réussi, il montre un nez racé et épanoui, une bouche dense, complète, structurée, avec une superbe étoffe et un très beau grain de tannin, de la tension et de la fraîcheur. Un cabernet bien mûr, longueur et équilibre, belle énergie. »

Le Point : 16,5 / 20

« Nez boisé, fruits noirs, bouche ronde, souple, bien fruitée, tendue, élégante, un peu serrée en finale, tanins veloutés, long. »

De la raquette au sécateur

Contrairement à bon nombre de sagas familiales dans les vignobles de France, l’histoire de Sociando-Mallet n’est pas une lignée de vignerons ininterrompue. Jean Gautreau, né en 1927, est au départ davantage intéressé par le sport, et plus spécialement au tennis, il ira même jusqu’à la demi-finale de Roland Garros junior ! Un esprit compétiteur donc, mais n’allez surtout pas imaginer qu’il n’est pas créatif, ce serait bien réducteur, comme le prouve l’évolution du Château Sociando-Mallet dont il fit l’acquisition en 1969. À l’époque, le vignoble court sur 5 hectares seulement (83 aujourd’hui), le terroir de graves, comparable à ceux des plus beaux grands crus du Bordelais, l’inspire instantanément. Installée à une dizaine de kilomètres de Pauillac, cette propriété ne date pas d’aujourd’hui puisque les premiers documents évoquant la qualité de ses terroirs remontent à… 1633 ! Elle est passée entre de nombreuses mains au fil des décennies, des conflits et des soubresauts de l’Histoire. Jean Gautreau fait donc un pari, et pas des moindres, quand il achète Sociando-Mallet : le bâti est en mauvais état, il n’y a même pas de chai, uniquement un petit cuvier et un garage… Mais le sportif ne se laisse pas pour autant impressionner : il garde à ses côtés Gérard Cler, ancien employé de la maison et fait naître sur les graves guntziennes et le sous-sol argileux un premier millésime plus que respectable. Depuis, rien n’a changé, et Sociando-Mallet est depuis devenu un nom connu et reconnu par les amateurs, en dehors de tout classement. Chapeau !

Un Haut-Médoc de haute volée !

Attention, cuvée atypique pour un millésime qui l’est tout autant ! Le Château Sociando-Mallet a pris le parti de récolter tôt pour garder fraîcheur et souplesse, et c’était une très bonne idée puisque les raisins ont échappé aux pluies diluviennes qui se sont abattues peu après ! Cabernet sauvignon, merlot et cabernet franc ont tiré le meilleur de la croupe de Baleyron, son ensoleillement optimal et les vents de l’estuaire qui viennent régulièrement faire danser les vignes. Les vendanges sont manuelles, bien sûr, les baies sont transportées en petits contenants et sont triées avant éraflage (tous les bois sont ôtés des grappes) et sont fermentées en cuves. L’élevage dure 12 mois, en barriques neuves à 100 %.

Détails du produit

  • Catégorie:
    Rouge
  • Cépage:
    Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc
  • Volume:
    0,75
  • Région:
    Bordeaux
  • Producteur:
    Château Sociando-Mallet
  • Température:
    16-18°C
  • Degré d'alcool:
    13 %
  • Potentiel de garde:
    Jusqu'en 2030
  • Élevage:
    Élevage en barrique
  • Type:
    Sec
  • Mentions légales:
    Contient des sulfites
  • Style du vin:
    Complexe, Boisé, Élégant
  • Numéro d'article:
    12133
Haut-Médoc 2012
Château Sociando-Mallet
Rouge • France • Bordeaux
34,90 € PCC
28,90 €*
38,53 € / Litre