Panier Réservé pour 00:00min

    Domaine de Beaurenard Châteauneuf-du-Pape Duo 2010 & 2011

    Domaine de Beaurenard

    Syrah, Mourvèdre, Grenache

    Épuisé

    Une exploration dans l’univers des deux grands millésimes de Châteauneuf-du-Pape ! 2010, concentré et racé obtient 93 points du Wine Spectator, alors que 2011 plus tendre et gourmand se délecte de 4.5/5 par l’expert John Livingstone-Learmonth ! Une dégustion verticale plus que vertigineuse ...

    D'autres clients sont également intéressés par ces produits

    Avis des experts

    /media/product-detailpage/140804_WdM_Link_Produktdetailseite_97x450_FR.jpg Notre vigneron du mois /vigneron-du-mois-beaurenard?productdetail=wdm

    Domaine de Beaurenard Châteauneuf-du-Pape 2010

    Wine Spectator : 93 points

    « Il fournit une image assez complète de son millésime, avec une acidité racée qui mène la danse, dévoilant des arômes de myrtille mûre, de prune et de mûre en évolution tandis que des notes d'épices grillées et de pastis complètent le tout sur une finale joliment polie, saturée mais fraîche. Une valeur sûre à posséder dans sa cave. À ouvrir entre 2013 et 2023 » James Molesworth

    John Livingstone-Learmonth - DrinkRhone.com : 4 étoiles

    « Une robe brillante et jolie. Le nez est prometteur, reflète ses lies, mais dans lequel on ressent la qualité de ses fruits rouges. Il offre une toile de fond complète, des notes de réglisse, de raisin noir et une note de douceur et de fleurs. Un fruit rouge qui bondit en avant avec de la vie et du mouvement dedans. Il a l'agile, active bordure de 2010, finissant sur de la cerise un peu liquoreuse. Il y a une solide base de grenache. Il évolue dans la bonne direction. À partir de 2014. »

    Le Figaro : 4 étoiles

    Sélection du Mois - 5/2013 « Beau vin dense et souple avec du gras. Belle richesse, de l'élégance. Finale de mûre et de réglisse superbe. » Bernard Burtschy.

    Wine Enthusiast : 91 points

    « De la garrigue et des cerises au nez, avec des saveurs similaires et une touche de chocolat qui monte au palais. Il est riche et finement tannique, mais devrait évoluer assez rapidement. À boire entre 2015 et 2023 » Joe Czerwinski.

    Stephen Tanzer's International Wine Cellar : 91 points

    « Un rouge rubis vif. Des arômes expressifs et parfumés de framboise confites, d'encens, de lavande et de poivre blanc. Soyeux dans sa texture et joliment concentré, offrant des saveurs de fruits rouges séveux. Juteux et pénétrant sur la finale, avec des échos de notes florales et de fruits rouges » Josh Raynolds.

    Le Guide de La Revue du Vin de France 2013 : 16 / 20

    « Le Châteauneuf-du-Pape est serré, mais de belle race, avec tes tanins veloutés. »

    Gault & Millau : 16 / 20

    « Du cassis, de la fraise et du bleuet, un fruité qui affiche une ambition résolument gourmande. La cuvée se tient et offre une palette riche et concentrée aux saveurs juteuses de myrtille. On appréciera l'équilibre et la finale tendrement épicée. »

    Domaine de Beaurenard Châteauneuf-du-Pape 2011

    John Livingstone-Learmonth - DrinkRhone.com : 4.5 étoiles/5

    « D’un rouge brillant, plutôt foncé. Aux allures de fruits rouges du véritable grenache, il dévoile, avec en fond de toile des saveurs d’herbes et de fumée, des traces de réglisses et des notes fongiques. On décèle aussi légèrement le chêne. Avec un bon caractère local, c’est un bouquet typique du Châteauneuf-du-Pape qui potentiellement est prêt à faire émerger un très joli mélange d’arômes. Le palais a une belle ampleur et s’ouvre sur des saveurs de fruits rouges auxquels viennent se mêler au second plan, le silex et la menthe. On termine sur des notes de pierre taillée et de fruits rouges fraîchement lavés. Les tanins et leurs affleurements poussiéreux ont encore besoin de deux ans. La finale mentholé est vraiment très localisé – elle demeure longtemps dans le verre. A boire entre 2016 et 2026-28. »

    Wine Spectator : 91 points

    « Une attaque racée et vive avec beaucoup de notes de réglisse rouge et noire en périphérie pendant que les arômes de cerise macérée, de cassis et de framboise forment le cœur du bouquet. La finale présente un accent anisé alléchant et dévoile subtilement un soupçon de bois brûlé. A boire de préférence à partir de 2014 jusqu'en 2024.» James Molesworth

    Gault & Millau : 16.5/20

    « Un vin intense et envoûtant, à la matière enveloppante et des arômes d'olives de Taggia. Définitivement solaire, avec une gamme complète faite de myrtilles, cassis et mûre. Resserrés, les tanins devront se fondre, soyez patient. »

    Jancis Robinson : 16.5/20

    « Pourpre foncé. Riche et dense, pas spécialement doux mais sans aucun doute concentré. Racé. Intense. Typique. »

    Wine Advocate – Robert Parker : 16.5/20

    « Prenant des couleurs rouges et se révélant être un éminent 2011, le traditionnel Châteauneuf-du-Pape 2011 est un mélange de 70% de grenache, 10% de syrah, 10% de mourvèdre, auquel viennent s’ajouter, pour équilibrer le tout, 10% de cinsault vieilli en foudre. Soyeux et brillant, avec des tanins extrêmement délicat, moyennement corsé, il présente des arômes de mûre mêlés d’épices, de réglisse et d’épices bruns. Bien qu’il soit d’ores et déjà buvable et délicieux, il devrait évoluer encore gracieusement pour dévoiler complètement son équilibre et son élégance. À boire maintenant et jusqu’en 2021. » Jeb Dunnuck

    Stephen Tanzer's International Wine Cellar : 90 points

    « D’un rouge rubis vif. Le nez est parfumé, aux accents d’épices, avec des arômes frais de baies noires et rouges. En bouche, des saveurs de framboises noires et de gâteau aux épices avec un soupçon de poivre blanc et, en arrière-plan, une pointe de réglisse. La finale est longue et épicée, avec des tanins sournois qui y ajoutent de la forme et de la poigne.» Josh Raynolds

    RVF Guide 2013: 16/20

    « Le Châteauneuf-du-Pape 2011, conforme à l'esprit du domaine, dévoile un vin fin et long, à la matière serrée, avec une belle sève. »

    N’attendez plus ! Ces vins sont en priorité disponibles par la newsletter et sont uniquement vendus chez nous !

    Domaine

    Sept générations se sont succédées au Domaine Beaurenard, à Châteuneuf-du-Pape. La première trace officielle remonte au 16 décembre 1695, dans un acte notarié, où l'on mentionne 'Bois Renard', qui deviendra au fil des années “Beaurenard”.

    Plus sur le domaine

    /media/product-detailpage/140804_WdM_Link_Produktdetailseite_97x648_FR.jpg Notre vigneron du mois /vigneron-du-mois-beaurenard?productdetail=wdm

    /media/product-detailpage/140804_WdM_Link_Produktdetailseite_97x296_FR.jpg Notre vigneron du mois /vigneron-du-mois-beaurenard?productdetail=wdm

    Domaine dans les veines papales

    7 générations se sont succédées au Domaine Beaurenard, à Châteuneuf-du-Pape. La première trace officielle remonte au 16 décembre 1695, dans un acte notarié, où l'on mentionne 'Bois Renard', qui deviendra au fil des années “Beaurenard”. Daniel et Frédéric, les frères Coulon, ont succédé à Paul et Régine, et s’attachent à perpétuer la tradition.
    Le domaine est très vaste, et court sur différentes appellations de la Vallée du Rhône méridionale : 32 hectares en Châteauneuf-du-Pape, 25 hectares en Rasteau, et 6 hectares en Côtes-du-Rhône.
    Côté terroir, la réputation d'une région est rarement due au hasard : les gros cailloux, chauffés par le soleil, diffusent continuellement leur chaleur, de jour comme de nuit. Ça favorise la maturité et la concentration des raisins sans les brusquer.
    Autre spécificité de la région : des cépages très nombreux. C'est une mosaïque de possibilités que s'accorde les vignerons, tant le climat se prête à la culture de la vigne. 13 cépages donc, pour trouver la complexité aromatique, la puissance et l'équilibre parfaits.
    Pour les vins rouges, 4 cépages dominent : le grenache, la syrah, le mourvèdre et le cinsault, complétés par la counoise, le muscardin, le terret noir et le vaccarèse.
    Les blancs sont issus de cépages suivants : la clairette, la roussane, le bourboulenc, le grenache blanc, le picardan et le picpoul.
    Les vignes sont en moyenne âgées de 45 ans avec un rendement allant de 15 à 35 hl/ha.
    Entre tradition et modernité, la famille Coulon préserve ses grands vins par un travail unique en biodynamie.

    Un terroir béni des dieux

    Les galets roulés, les 13 cépages, le soleil et le mistral constituent depuis des siècles les fondamentaux de l'appellation Châteauneuf-du-Pape. Le millésime 2010, est composé de 70% de grenache, 10% de syrah, 10% de mourvèdre, 10% de cinsault et divers cépages de l’appellation.
    La vendange est manuelle sur une sélection de raisins de qualité. Un égrappage, un léger foulage, une mise en cuve de fermentation, associés à des cuvaisons longues permettent d’extraire, tout en finesse, un maximum de composés phénoliques et tanins, anthocyanes et resvératrol, responsables de la structure, de la couleur et des effets bénéfiques du vin.
    Durant l’élevage de 12 à 15 mois en fûts, en cuves tronconiques et en foudres de chêne, le vin affine sa structure pour parvenir à un équilibre et une harmonie parfaite.

    Détails de l'offre:

    Domaine de Beaurenard Châteauneuf-du-Pape 2010
    Domaine de Beaurenard Châteauneuf-du-Pape 2010
    France • Rhône

    Détails du produit

    • Type:
      Rouge
    • Accord mets & vin:
      Hors d'œuvre
    • Potentiel de garde:
      Jusqu'en 2022
    • Élevage:
      Foudre
    • Dosage:
      Sec
    • Producteur:
      Domaine de Beaurenard
    • Mentions légales:
      Contient des sulfites
    • Style du vin:
      Puissant, Complexe
    • Degré d'alcool:
      14,5 % vol.
    • Température:
      16-18°C
    • Cépage:
      Syrah, Mourvèdre, Cinsault, Grenache
    • Volume:
      0,75
    • Région:
      Rhône
    • Numéro d'article:
      5526
    Domaine de Beaurenard Châteauneuf-du-Pape 2011
    Domaine de Beaurenard Châteauneuf-du-Pape 2011
    France • Rhône

    Détails du produit

    • Type:
      Rouge
    • Accord mets & vin:
      Bœuf
    • Potentiel de garde:
      Jusqu'en 2026
    • Élevage:
      Foudre
    • Dosage:
      Sec
    • Producteur:
      Domaine de Beaurenard
    • Mentions légales:
      Contient des sulfites
    • Style du vin:
      Puissant, Complexe
    • Degré d'alcool:
      15 % vol.
    • Cépage:
      Syrah, Mourvèdre, Cinsault, Grenache
    • Volume:
      0,75
    • Région:
      Rhône
    • Température:
      16-18°C
    • Numéro d'article:
      8946