clock timer
Panier Réservé pour 00:00min
Hermitage 2013
  • jancis_robinson_18_catalog
  • decanter_94_catalog

Hermitage 2013

Domaine Yann Chave

grapes-default-small Syrah

Épuisé

Vous pouvez l’écrire avec ou sans H, mais les vins de l’Hermitage restent mythiques ! Ce millésime 2013 est signé Yann Chave et récolte les récompenses pour une raison : c’est un vin superbe qui a de beaux jours devant lui, le vignoble aussi puisque tout est bio !

Avis des experts

points_18
Jancis Robinson
Jancis Robinson

« Robe violette tirant sur le noir. Nez très ample, avec tellement de fruits qu’il est au départ assez difficile de discerner les tanins mais tout est là et c’est plutôt excitant. Un vin au très grand potentiel de garde que l’on peut déjà deviner. Excellent équilibre et tension. »

points_94
Decanter

Très sombre, arômes de réglisse, poivre noir, notes toastées et bois un brin épicé. De l'opulence et une jolie maturité sur le fruit. Majestueux, ouvert, bien défini, puissant mais pas lourd pour autant. Une alliance impressionnante de fraîcheur et de concentration. Difficile de résister.

Notes de dégustation

Un Hermitage 2013 signé Yann Chave, issu de l’agriculture biologique et auréolé de notes rondelettes de la part de tous les critiques, avouez que ça laisse rêveur ! La syrah est ici la reine, et prend sur la colline des contours si particuliers que les dégustateurs du monde entier de l’arrachent.
Voyez cette robe sombre, presque noire, mystérieuse et dense. On suppose d’emblée que ce vin va se révéler complexe et profond, et c’est sans compter sur le nez ! Une véritable claque ´, tout par son intensité que par les arômes qu’il exhale : fruits noirs très mûres, cerise burlat fraîchement cueillies, notes terreuses et en arrière-plan, des notes boisées et légèrement vanillées. Si l’on ignore que c’est un Hermitage, ce serait assez déroutant. La bouche est dans la droite lignée de ce que l’on vient de décrire : « il y a du vin » comme l’on dit, de la matière, encore très dense, tanins serrés et concentration qui confine à l’insolence, sans pour autant manquer de fraîcheur. Un véritable tour de force, et un vin à mettre en cave quelques temps. Dégainez-le sur une côte du bœuf à la plancha ou un beau gibier, vous allez marquer des points avec tous les amateurs de bonne chère !

Critiques et Notes

Decanter : 94 points

« Très sombre, arômes de réglisse, poivre noir, notes toastées et bois un brin épicé. De l'opulence et une jolie maturité sur le fruit. Majestueux, ouvert, bien défini, puissant mais pas lourd pour autant. Une alliance impressionnante de fraîcheur et de concentration. Difficile de résister. »

Robert Parker’s Wine Advocate : 92 points

Jancis Robinson : 18 / 20

« Robe violette tirant sur le noir. Nez très ample, avec tellement de fruits qu’il est au départ assez difficile de discerner les tanins mais tout est là et c’est plutôt excitant. Un vin au très grand potentiel de garde que l’on peut déjà deviner. Excellent équilibre et tension. »

Gault & Millau : 16 / 20

« Le temps est une sagesse qu'il faut savoir dompter, cette cuvée en est l’exemple. Aujourd'hui la barrique apporte au nez de fruits noirs épicés, une légère touche gracieuse, qui s’estompe peu à peu. La bouche offre un palais droit, aux tanins accomplis. » - Dégustation décembre 2015.

La Revue du Vin de France : 16 / 20

À propos du vin : « Le millésime 2013 évoque une maturité et une matière plus démonstratives. L’hermitage est plus fermé dans sa phase aromatique, mais le jus possède la colonne vertébrale et la sève digne de ce terroir. »

À propos du domaine : « Il a arrêté la production fruitière et a certifié en bio son domaine depuis 2008. Les vins ont gagné en personnalité, en intensité, privilégiant l’expression naturelle du fruit et du terroir, tant en rouge qu’en blanc. Les progrès sont nets ces dernières années, les rouges se situent aujourd’hui à un bon niveau, notamment le Rouvre, sélection de vieilles syrahs sur le secteur des Chassis. Les élevages sont marqués par les chauffes fortes bordelaises du tonnelier Seguin-Moreau, qu’il assume en citant Marcel Guigal : « Un vin, c’est comme les enfants : ça doit être bien élevé. »

Guide Hachette : 1 étoile ‘Vin remarquable’

« Ce vin élevé en demi-muid pendant un an est à l'image des 2013, pour lesquels il faut attendre que le vin « digère » le bois, ici encore très marqué au nez comme en bouche (notes de cacao), avec un côté fermé et assez austère. Mais on sent largement qu'il a toutes les ressources pour évoluer très favorablement : une matière riche et généreuse. »

À propos du domaine : «Un domaine créé en 1969 par Bernard et Nicole Chave, repris en 1996, restructuré et agrandi (19 ha aujourd'hui, conduits en bio) par leur fils Yann. Ce dernier en a fait l'une des belles références des appellations hermitage et crozes-hermitage. »

Bettane & Desseauve : 2 étoiles ‘Production sérieuse et recommandable’

À propos du domaine : « Yann Chave est depuis peu labellisé en agriculture biologique, même s’il n’en fait pas un argument commercial sur ses étiquettes, et les derniers millésimes ont donné des vins au caractère plus net et naturel. Ce producteur qu’il ne faut pas évidemment confondre avec son illustre homonyme doit encore, pour égaler les plus grands, rechercher plus de pureté dans le fruité et affiner encore ses élevages. »

Petit domaine deviendra grand !

L’histoire du Domaine Yann Chave est relativement récente puisqu’elle débute en 1970. Nicole et Bernard Chave font l’acquisition d’une petite propriété de 4 hectares à Mercurol, en rive gauche du Rhône. 1 hectare de vignes, 3 hectares d’arbres fruitiers, pour commencer, puis, au fil des ans, de nouvelles parcelles en Hermitage et Crozes Hermitage. Côté vendanges, ils livrent au départ à la cave coopérative, puis créent en 19798 une cave particulière et commencent à vendre aux particuliers.
Quand en 1996 Yann rejoint le domaine, ce sont 7,5 hectares de vignes qui sont cultivés. Il en ajoute 5 rapidement, une opportunite qu’il ne pouvait pas rater, et restructure le domaine, plante de nouvelles parcelles, tout en remplaçant les arbres fruitiers par des raisins. Rien n’arrête la jeunesse galopante quand elle est en marche, alors quand il décide de passer en agriculture biologique, ça ne surprend pas tant que cela. Notons que depuis son arrivée, il met l’accent sur la qualité, que les cépages lui rendent bien et qu’il est exclusivement trouvable chez les bons cavistes et sur les tables étoilées.

Google Map of Yann Chave

Un vin né sur la colline

De l’Hermitage bien sûr ! Elle domine le Rhône et est LA star incontestée des amateurs de vins du Rhône septentrional. Les vignes de Yann Chave sont situées sur deux quartiers : Beaume et Péléat, les sols sont principalement constitués de loess et les vignes, en moyenne âgées de 30 ans, sont bien exposées, sud-ouest, pour un ensoleillement optimal. Ici, l’agriculture biologique dicte ses règles, c’est donc des travaux exclusivement manuels qui y sont effectués : effeuillage et éclaircissement afin de limiter les rendements À 35hl / ha, et enfin les vendanges ainsi que le tri : des hommes, rien que des hommes, pas de machines, et un tri sévère avant la vinification.
La cuvaison dure 3 à 4 semaines afin d’extraire un maximum d’arômes et de tanins, puis un élevage exclusivement en demi-muids neufs. Ces contenants de 500 à 650 litres sont bien indiqués pour l’élevage de la syrah, unique cépage de cette cuvée car ils permettent de ne pas trop ‘marquer’ le vin.

Détails du produit

  • Catégorie:
    Rouge
  • Cépage:
    Syrah
  • Volume:
    0,75
  • Région:
    Rhône
  • Température:
    16-18°C
  • Degré d'alcool:
    13,5 %
  • Accord mets-vin:
    Agneau
  • Potentiel de garde:
    Jusqu'en 2025
  • Élevage:
    Élevage en foudre
  • Type:
    Sec
  • Mentions légales:
    Contient des sulfites
  • Producteur:
    Domaine Yann Chave
  • Style du vin:
    Puissant, Généreux
  • Numéro d'article:
    11282
  • Adresse de production:
    Yann Chave
    26600 Mercurol
    France