'Valentin' Margaux 2016

'Valentin' Margaux 2016

France, Bordeaux
Rupture

Détails

Référence de l'article 145629
Type de vin Vin rouge
Cépage(s) Cabernet Sauvignon, Merlot, Petit Verdot
Pays France
Région Bordeaux
Appellation Margaux
Millésime 2016
Prédicat du vin AOP
Goût sec
Style de vin riche et long en bouche
Volume net 0,75 L
Teneur en alcool 14,00 % vol
Température de dégustation 16-18°C
Potentiel de maturité 2040
Informations légales contient des sulfites
Producteur Château Deyrem-Valentin
Adresse Mise en bouteille: Château Deyrem-Valentin, Vignobles Jean Sorge, FR-33460 Soussans

Note de dégustation

La robe rouge pourpre profonde aux reflets violets impressionne immédiatement le dégustateur. Le bouquet est tout d’abord discret mais, après quelques minutes d’oxygénation, le vin s’ouvre de manière magistrale et révèle sa diversité au grand jour. Des accents de cassis, de mûre et de prune sombre sont complétés par des nuances florales de violette et de lilas. Des notes fumées de réglisse, de vanille et de chocolat doux-amer sont également perceptibles. En bouche, la cuvée est puissante, dotée de tanins tendres, d’un équilibre impressionnant et d’un aspect filigrane. Un soupçon de graphite et un côté doux-amer introduisent la très longue finale. Ce vin durera une petite éternité. Si vous en profitez dans sa jeunesse, laissez-le s’aérer en carafe pendant plusieurs heures.

Accords mets & vin

Les viandes rouges comme le bœuf, le gibier et l’agneau, mais aussi les plateaux de fromages. Notre secret d’initiés : le tajine !

Vinification

Le vin rouge Château Deyrem 'Valentin' Margaux 2016 est une cuvée de merlot (50 %), de cabernet sauvignon (49 %) et de petit verdot (1 %). Les vignes, âgées en moyenne de quarante ans, sont installées sur des sols sablonneux riches en graviers sur le célèbre plateau de Marsac. Les raisins de chaque parcelle ont été vendangés séparément à la main. Les différentes parties ont ensuite fermenté dans des cuves en béton à 25-26°C, dans lesquelles les moûts ont également subi la fermentation malolactique. S’ensuit l’élevage en fûts de chêne français (50 % neufs, 50 % seconde utilisation) qui a duré entre douze et seize mois. C’est après cette phase que l’assemblage final a été réalisé.

Nos nouveautés