K The Hidden Syrah 2018

K The Hidden Syrah 2018

États-Unis, Washington State
Rupture

Détails

Référence de l'article 163273
Type de vin Vin rouge
Cépage(s) Syrah
Pays États-Unis
Région Washington State
Millésime 2018
Goût sec
Style de vin riche et long en bouche
Volume net 0,75 L
Teneur en alcool 14,50 % vol
Acidité résiduelle 5,20 g/l
Sucrosité résiduelle 0,30 g/l
Température de dégustation 16-18°C
Potentiel de maturité 2035
Informations légales contient des sulfites
Producteur K-Vintners
Adresse Importateur : Weinkontor Freund GmbH, Nienkamp 17, DE-33829 Borgholzhausen

Note de dégustation

La robe est d’un rouge rubis intense. Des arômes subtils de mûre, de cerise noire et de poivre noir dominent le bouquet. Des notes élégantes de vanille et de bois de cèdre viennent s’y ajouter. En bouche, la cuvée américaine de syrah 'The Hidden' est bien corsée, avec des tanins veloutés, ainsi que des saveurs de petits fruits sombres et des nuances épicées. La longue finale est équilibrée et saisissante. En résumé, nous avons là un millésime 2018 fascinant et puissant doté d’un beau potentiel !

Awards

96
Robert Parker

Robert Parker

An instant success, the 2018 Syrah The Hidden Northridge Vineyard is impressive and possesses layers of spiced red fruits, black raspberry and nuances of dusty floral tones that sway with precision and finesse. Medium to full-bodied, the wine offers gobs of complexity that overflow with almost immaculate accuracy before ending with a long-lingering and ever-evolving finish that persists for more than a minute. Bravo, I’m going back for another sip.

95
James Suckling

James Suckling

Lots of licorice and tar with blackberries and sweet currants on the nose, following through to a full to medium body with linear, firm tannins and a long, silky-textured finish. Chewy but nicely chewy. Rather delicate in the end. Drink or hold.

Accords mets & vin

Les viandes rouges comme le bœuf, le gibier et l’agneau, mais aussi les plateaux de fromages. Notre secret d’initiés : le tajine !

Vinification

Après les vendanges, les raisins sont égrappés avec soin, puis délicatement pressés et transférés en cuves de fermentation. La macération sur lies, au cours de laquelle le jus reste sur la peau des baies, permet une extraction de couleur, d’arômes et de tanins. Après la fermentation a eu lieu une macération plus longue, toujours en contact avec la peau des baies. La fermentation malolactique a également été réalisée pendant l’élevage en fûts : cela prête au vin un côté soyeux et atténue son acidité.

Nos nouveautés