Valpolicella Ripasso Classico Superiore 2020

Valpolicella Ripasso Classico Superiore 2020

Italie, Vénétie
Rupture

Détails

Référence de l'article 147914
Type de vin Vin rouge
Cépage(s) Corvina, Corvinone, Rondinella
Pays Italie
Région Vénétie
Millésime 2020
Goût sec
Style de vin corsé et puissant
Volume net 0,75 L
Teneur en alcool 14,50 % vol
Température de dégustation 16-18°C
Potentiel de maturité 2028
Informations légales contient des sulfites
Producteur Luciano Arduini
Adresse Mise en bouteille: Arduini Luciano & C. Soc. Agr. S.S., Via Belvedere 3, IT- 37029 San Pietro In Cariano (VR)

Note de dégustation

La robe rouge cerise brillante éveille la curiosité et invite à la première gorgée. Le bouquet est magnifiquement diversifié : nous y décelons des arômes fruités généreux de cerise et de mûre, de prune noire, de figue fraîche et un léger soupçon de fines herbes, accompagné d’une nuance séduisante de parfum de violette. En bouche, le vin est frais, élégant, presque bourguignon. La texture est omniprésente, avec une densité fruitée très concentrée, laquelle est maintenue en équilibre par une pointe de fraîcheur minérale. C’est seulement en finale que ce Valpolicella Ripasso Superiore laisse libre cours à sa puissance et indique un potentiel de garde de cinq, voire sept ans.

Accords mets & vin

Le trio de choc : pizza, burger, steak. S’accorde également avec le meilleur de la street food comme le pulled pork.

Luciano Arduini

Luciano Arduini

Le domaine Luciano Arduini est situé à San Pietro in Cariano, non loin du lac de Garde. Fondée en 1940 par Gabriele Arduini, la maison est l'une des plus anciennes de la région. La palette de cépages est typique d'un vignoble véronais et comprend la corvina, le corvinone, la rondinella, la molinara et l'oseleta, ainsi que le garganega et le trebbiano.

Vinification

Le vin rouge Luciano Arduini Valpolicella Ripasso Classico Superiore 2020 est un assemblage des cépages italiens corvina (60 %), corvinone (20 %) et rondinella (20 %). Après les vendanges manuelles minutieuses au cours de la première moitié du mois d’octobre, les raisins ont été égrappés, délicatement pressés et soumis à une première macération sur lies de quinze jours avec bâtonnage régulier. Ensuite, la technique Ripasso a été utilisée : la fermentation avec la peau intacte des baies séchées d’Amarone a eu lieu entre février et mars et a duré environ dix jours. Une fois soutiré, le vin a été élevé douze mois durant dans de grands fûts de chêne.

Nos nouveautés