Panier Réservé pour 00:00min

Vins de Suisse

La tradition viticole Suisse est très ancienne : elle remonte à l’époque des Romains. Le vin n’y a toutefois plus beaucoup d’importance sur le marché international : avec ses 15 000 hectares de vigne, la Suisse ne fournit que 0,2 % de la production mondiale de vin. Seul 1 % de cette faible production est exporté, le reste est bu par les autochtones.

En savoir plus
Vins de Suisse
Catégorie
Pays
Meilleurs résultats
France (110) Italie (105) Espagne (49) Allemagne (41) Afrique du Sud (23)
De A à Z
Afrique du Sud (23) Allemagne (41) Angleterre (2) Argentine (8) Australie (13) Autriche (7) Chili (4) Chine (1) Croatie (1) Danemark (1) Espagne (49) Etats-Unis (12) Finlande (1) France (110) Italie (105) Japon (1) Lettonie (1) Nouvelle-Zélande (13) Porto Rico (1) Portugal (6) Roumanie (1) Suède (1)
Région
Cépage
Style
Accord Mets & Vin
Domaines
Prix
Aucun filtre choisi
0 Produits

Vins de Suisse

La tradition viticole Suisse est très ancienne : elle remonte à l’époque des Romains. Le vin n’y a toutefois plus beaucoup d’importance sur le marché international : avec ses 15 000 hectares de vigne, la Suisse ne fournit que 0,2 % de la production mondiale de vin. Seul 1 % de cette faible production est exporté, le reste est bu par les autochtones. La plus grande des six régions viticoles suisses est le canton de Valais avec 5 000 hectares de vignes, suivi du canton de Vaud avec 4 000 hectares. L’est germanophone de la Suisse (Cantons de Zürich, de Schaffhouse, des Grisons et d’Argovie) occupe la troisième place avec 2500 hectares. Le canton de Genève (4ème place) peut se targuer de cultiver 1 200 hectares, devancant ainsi le canton italophone de Tessin (5ème) avec un peu plus de 1000 hectares. La plus petite région viticole se trouve au Pays des Trois-Lacs (lacs de Bienne, de Neuchâtel et de Morat) où les vignes recouvrent à peine 1000 hectares. En théorie, le vin suisse est sec mais l’enrichissement y est autorisé. Les vins doux sont appelés mi-flétri ou flétri, tandis qu’en Suisse germanophone on voit sur les étiquettes les mentions “Spätlese” ou “Grains Nobles”. La taille et la contenance des bouteilles suisses sont souvent différentes de celles que nous connaissons.

Les différentes catégories de vins suisses

Le canton de Genève a été le premier à instaurer une réelle règlementation sur les étiquettes en 1988. En 1990, la Suisse adopte à l’échelle nationale, un système de classification, inspiré de l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) des vins français. Les caractéristiques d’un terroir sont donc définies au niveau cantonal, communal ou régional. Le système suisse comprend trois catégories : pour la catégorie 1 apparait sur l’étiquette, la mention AOC en relation avec l’origine. Cependant, sont ici autorisées les mentions comme Sélection, Vendange tardive, Sélection de grains nobles, Trockenbeerenauslese et Vin de glace, mais aussi des mentions de vins suisses plus spécifiques comme Beerli, Flétri, Œil de Perdrix, Passerillé, Pressé doux, Vin effervescent et Vin des Glaciers. La catégorie 2 est constituée de vins comparables à nos vins de pays tandis que la catégorie 3 désigne le vin de table dont les raisins doivent impérativement être d’origine suisse.

Les noms à ne manquer sous aucun prétexte

Du canton de Valais, on retiendra les noms les plus respectés : Cave Gérald Besse, Cave René Favre et Fils, Provins Valais, Rouvinez Vins et Simon Maye & Fils. Du canton de Vaud, les amateurs de vin connaissent : Cave de la Côte, Hammel, Maison Bolle, Obrist, Schenk et la coopérative viticole Clos, Domaines et Châteaux. Les vins les plus étonnants du canton de Genève viennent de chez Jean-Michel Novelle, des Domaines des Charmes, de Dugerdil, de La Cave de Genève, de Les Hutins, du Domaine des Balisiers et de chez Stéphane Gros. Dans l’est de la Suisse alémanique on se délectera des vins de Gantenbein, Fromm, Irene Grünenfelder (canton des Grisons), Ladolt, Schwarzenbach, Weingut Schipf (canton de Zürich), ainsi que Baumann, Bad Osterfingen et WeinStamm (canton de Schaffouse). Au canton du Tessin des noms comme Agriloro, Luigi Zanini et Chiodi Ascona ont leur propre région viticole. Dans le canton de Neuchâtel, Château d'Auvernier, Mauler & Cie Souaillon ainsi que Chantal Ritter et Jaques Tatasciore cultivent quant à eux leurs vignes.